TECHNOLOGIE DU DEPHASAGE

Explications

Le déphasage à 180° est l’action d’opposer une force identique à une autre, de façon à ce qu’elles se compensent mutuellement.
Il s’agit d’un principe physique universel observable de l’infiniment petit à l’infiniment grand.
Voici un exemple simple pour l’illustrer:


1 – Un coup de marteau donné sur une plaque de métal va déformer la plaque : c’est l’onde en phase

2 – Deux personnes frappant en même temps, en sens opposé, au même endroit,  avec la même force sur la plaque de métal, n’engendrera pas de déformation : le deuxième marteau venant compenser la force du premier

Autrement dit, le deuxième marteau vient déphaser à 180° la force du premier marteau

IMPORTANT : La force du marteau 1 existe toujours, elle n’a aucunement été modifiée. C’est la CONSEQUENCE de cette force qui a été annulée par le marteau 2

 

De la même façon le patch Clean-Waves vient annuler les conséquences de l’onde polluante sur l’organisme, sans modifier en aucune manière, l’onde en phase de l’appareil qui reste inchangée.
Une fois appliqué sur votre appareil, le patch Clean-Waves agit selon le principe du déphasage:  grâce à ses modules d’antennes passives, il va compenser les ondes émises par vos appareils. Le patch Clean-Waves vous protège ainsi des effets biologiques et thermiques.

QUELQUES EXEMPLES D’APPLICATIONS INDUSTRIELLES UTILISANT LE DEPHASAGE A 180° : 

– Les ondes (EM) : Les IRM fonctionnent grâce à ce principe sans quoi des brûlures importantes pour le patient seraient inévitables

– La lumière : c’est aussi une onde qui peut être déphasée en astronomie pour « éteindre » un astre trop lumineux pour mieux observer ce qu’il y a autour

– Le son : un autre type d’onde, chassé en aéronautique pour le confort des pilotes et des passagers par des casques anti-bruit où des dispositifs  en cabine

Mais aussi en électricité pour se débarrasser des harmoniques sur les lignes électriques

Etc …

 

EVOLUTION DES PATCHS DE DEPHASAGE

1998 : Antenne simple de déphasage 1 et 2 dont les champs rayonnent (rouge) en 3 et 4 pour s’entrechoquer en une onde déphasée 6.
Système efficace en contact du patch seulement

2005 : Quatre antennes 1, 2, 3, 4 dont les champs rayonnent (rouge) en 5, 6, 7, 8, pour s’entrechoquer en plusieurs ondes déphasées de plusieurs niveaux en vert et bleus. La multitude d’ondes déphasées s’additionne, ce qui amplifie  l’information de compensation,  rendant la protection plus performante au plan biologique, sur les effets thermiques et non-thermiques.

 

2017 :  La technologie de Multi-Déphasage tridimensionnel est composée de plusieurs modules d’antennes qui amplifient la compensation (EM) sur plusieurs niveaux. L’information de déphasage ainsi générée produit des contre-ondes encore plus importantes (vertes et bleues) pour une protection inégalée au niveau biologique sur les effets thermiques et non thermiques, agissant sur des distances encore plus importantes qu’auparavant.